Le MJML, le langage qui vous sauve…

Logo de Mailjet, créateur du MJML

Les avantages

  • Plus de tableaux. Syntaxe simple et rapide à prendre en main, pas très éloignée du HTML et du CSS inline. Code beaucoup plus lisible (bye bye l’imbrication de tableaux à l’infini) et plus facilement maintenable.
  • Par défaut, la taille de l’email est la taille standard de 600px.
  • Par défaut, l’email est responsive. Tous les composants proposés ont déjà un comportement responsive.
  • La gestion multi-colonne est simple à mettre en place.
  • On peut mettre du HTML dans les composants (ce qui peut être pratique pour rajouter des liens, travailler la mise en forme d’un texte ou d’un partie du texte.)
  • Si les composants proposés ne suffisent pas, il est possible d’en créer soi-même.
  • Il y a des templates dispos (https://mjml.io/templates). Ca c’est au cas où parce que souvent, l’intégration d’un emailing se fait “from scratch” pour coller a la charte client et à la maquette.

Les inconvénients

  • Nouvelle syntaxe à maitriser
  • On ne peut pas faire de lien nativement sur un composant texte, ce qui peut être bloquant (on peut palier le souci en ajoutant un lien dans le composant texte mais ça n’est pas très pratique).
  • Pas la main sur le head de l’email, donc pas possibilité d’ajouter des styles supplémentaires ou des fonts personnalisées. La possibilité d’avoir la main sur tout ça devrait arriver dans les prochaines versions.
  • Il y a encore quelques soucis de rendu sur certains clients mails, notamment Outlook. Le rendu responsive, en revanche, est quasi parfait partout.

Conclusion

--

--

UI & WordPress theme developer @be_api, Paris, France. https://francoisthibaud.me

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store